Hypothèque ou caution ?

En France, une structure financière qui accepte de vous accorder un prêt imposera des conditions. Parmi ces dernières, on retrouve la garantie.

La garantie, c’est ce qui montrera à l’établissement créancier que vous êtes capable de le rembourser. On ne le souhaite pas, mais les choses ne se passent pas toujours comme prévu. Il peut arriver des situations qui empêchent qu’on honore nos engagements envers les créanciers.

Dans ce cas, le créancier peut saisir la garantie et la revendre pour rentrer dans ses fonds. Dans le monde financier, l’on rencontre deux formes de garanties qui sont acceptées. Il s’agit de l’hypothèque et de la caution. Faire un choix parmi ces deux garanties est assez délicat parce que chacune présente ses avantages et ses défauts. Mais pour réussir à faire un choix entre elles, il faut les connaître. Il faut également connaître les avantages et les inconvénients de chacune d’elles.

caution

 

L’hypothèque

L’hypothèque est une garantie qui permet à un créancier, généralement une banque, de financer un projet immobilier. Ce financement se fait tout en mettant l’immeuble en question ou un autre en garantie. Dès lors que vous n’arrivez plus à satisfaire aux échéances, elle pourra le revendre aux enchères.

On parla alors de vente aux enchères judiciaires. C’est cette vente qui permettra à la banque de récupérer ce que vous lui devez. Le reliquat vous est rendu à la fin de toute l’opération. Il existe deux sortes d’hypothèques. L’hypothèque conventionnelle et le privilège du prêteur de deniers. Le privilège du prêteur de deniers est une forme d’hypothèque qui ne permet d’acheter que des immeubles anciens.

Avantages et inconvénients de l’hypothèque

Le principal avantage d’une hypothèque, c’est qu’elle est proportionnée à la valeur de votre prêt. Elle est aussi source de garantie très fiable pour le créancier. Il est ainsi motivé à vous octroyer le prêt dont vous avez besoin pour votre projet immobilier. Il est rassuré lorsque le débiteur est incapable de payer sa dette. Il a alors plein droit pour la revendre et récupérer ses sous. L’inconvénient premier de l’hypothèque est le risque encouru par le débiteur. C’est un risque parce que la peine applicable dans cette situation c’est la dépossession du bien immobilier. Ce qui n’est pas toujours une bonne nouvelle pour le propriétaire. Aussi les frais à prévoir pour une hypothèque ne sont pas les plus bas. Il faut en outre prévoir les émoluments du notaire qui est chargé du dossier.

En effet, réaliser une hypothèque nécessite les frais suivants :

  • honoraires du notaire
  • taxe de publicité foncière
  • frais annexes
  • frais de mainlevée à la fin de l’hypothèque


calcul frais

 

La caution

Une caution c’est une personne physique ou morale qui prend en charge les dettes d’un tiers auprès d’un créancier. Il existe trois formes de caution. La caution mutuelle, la caution solidaire et la caution fonctionnaire. La caution mutuelle est prise en charge par des sociétés de mutuelle.

Elles vous assurent le remboursement du prêt contracté. Les risques sont alors mutualisés. Vous êtes couvert pour l’achat et la construction de vos biens immobiliers. Vous pouvez ainsi rembourser votre prêt à petits coups. La mutuelle prend un pourcentage donné et reverse le reste sur une assurance de garantie. Dans ce cas, vous n’êtes plus obligé de passer par un notaire.

Vous pouvez récupérer jusqu’à 75 % de votre caution en tant que souscripteur à la caution mutuelle. Vous n’êtes pas non plus soumis au processus fulgurant et implacable de l’hypothèque. La saisie du bien immobilier dans ce cas, ne se fait qu’en tout dernier recours. Mais avant, vous avez la possibilité de rééchelonner votre débit.

La caution fonctionnaire est destinée aux fonctionnaires. Cela va de soi. Elle fonctionne sur le même principe que les sociétés mutuelles. Mieux encore, ici les coûts sont les plus bas du système. Il arrive même que cette caution assure gratuitement un prêt. Votre principale garantie ici, c’est votre salaire.

La caution solidaire quant à elle est considérée comme ayant peu de poids. Son usage a donc fortement régressé. Principalement parce que les charges se concentrent sur un ou deux individus. Le risque de déraillement est toujours imminent.

Voilà donc un bref tour d’horizon en ce qui concerne l’hypothèque et la caution. Le choix est laissé à votre discrétion. Choisissez selon ce qui convient le mieux à vos économies et à vos ambitions.